Le RECA regroupe aujourd’hui 25 écoles françaises de cinéma d’animation qui font l’objet d’une reconnaissance incontestable par le milieu professionnel, en France et à l’étranger. Sa création a été accompagnée et soutenue par le Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC), et par les syndicats d’employeurs représentatifs du secteur : le Syndicat des producteurs de films d’animation (SPFA) et la Fédération des industries du cinéma, de l’audiovisuel et du multimédia (FICAM) ainsi que par le Pôle Image Magélis à Angoulême.

 

Les films projetés dans le cadre de cette Carte Blanche ont été réalisés par des étudiants du RECA dans le cadre de leurs d'études. L'occasion de découvrir l'excellence et la variété  de l'animation française et de rencontrer les talents de demain.

 

FAERING   (9’30’’)


de Camille Alméras.

 

Ecole : ENSAD (Ecole Nationale Supérieure des Arts décoratifs).

 

Pitch : Sindre vit en Norvège dans un petit village en bord de mer. Il se rend souvent dans l’atelier de la charpentière du village, Inger, et l’observe pendant qu’elle travaille. Elle est en train de construire un bateau en bois traditionnel et cela intéresse beaucoup Sindre. 

 

Technique utilisée : Stop motion, ordinateur 2D. 

 

En présence de Camille Alméras. Après un DMA en cinéma d’animation obtenu en 2012 à l’ESAAT, Camille s’envole 6 mois en Norvège à Volda Univertiy où elle réalise Le bleu pays, son premier film. Elle entre ensuite aux Arts Décoratifs de Paris dans la section Cinéma d’animation. En 2015, elle réalise pour Oldelaf le clip
Les Mains Froides  qui reçoit le 1er prix du concours de clips animés « Faut qu’ça bouge ! » organisé par la Bibliothèque Publique d’Information. Elle est diplômée de l’EnsAD en 2017 avec son film Færing.

 

.

MINOUCHE (3'50")


de Marija Grujicic

 

Ecole : Ecole Estienne

 

Techniques utilisées : animation 2D et 3D

  

Pitch : Il s'agit d'une courte série animée, constituée de trois épisodes. Chaque histoire raconte la naïveté de l'enfance et est inspirée par ma petite soeur qui prend les paroles d'adultes au premier degré. 

 

En présence de Marija Grujicic : « Après un passage en Classe Préparatoire aux Arts Plastiques puis une Mise à Niveau en Arts Appliqués à Eugenie Cotton, je suis entrée à l'Ecole Estienne où j'ai réalise mon film de fin d'études, Minouche. Je me suis inspirée de la naïveté drôle et touchante de ma petite sœur qui prend les paroles des adultes avec beaucoup de dérision et de premier degré.

 

J'espère avoir transmis sa joie ».

PIONNIERS DE L'UNIVERS (5’19’’) + making of du film (5’56’’)


de Benjamin Bernon, Clémentine Courbin, Matthieu Guevel, Anthony Rege et Jérôme Van Beneden.

 

Ecole : ArtFX

 

Technique utilisée : Animation 3D

 

Pitch : Pendant la conquête spatiale Soviétique de 1960, Macha, et Vassily, bricolent secrètement une fusée...

En présence de Matthieu Guevel : « Grand amateur de maquettes et des films des studios Aardman, j’ai expérimenté enfant de très courts métrages de stop motion. A 12 ans , après 2 ans d’économies, j’ai pu m’acheter ma 1ère caméra mini-DV et mettre en scène mes amis.  Les effets spéciaux traditionnels et l’écriture de petites BD m’ont aidé à passer les journées bien longues du collège et du lycée (ainsi que les vacances en Bretagne...).  La possibilité d’une carrière artistique me paraissant inaccessible par manque de confiance, je pars en classe préparatoire puis au magistère d’économie de la Sorbonne jusqu’à ma licence. Revenant à la raison je fais une année de classe préparatoire aux Ateliers de Sèvre et rejoint ArtFX afin d’avoir une formation généraliste avant de me spécialiser en animation. Aujourd’hui je souhaite continuer à proposer des concepts tel que Pionniers de l’Univers »

ROSE BLEUE (6’19’’)


de Mehdi Aouichaoui, Claire Dejoie, François Heysen, Pauline Lebris et Quentin Pointillart.

 

 

Ecole : Supinfocom Rubika.

 

 

Pitch : Dans un monde apocalyptique, un homme est en quête de roses bleues afin de sauver sa femme, mais à quel prix ?

 

Technique utilisée : réalisé uniquement en image de synthèses (CGI)

 

En présence de Pauline Lebris. 25 ans. Après un baccalauréat scientifique j'ai intégré Supinfocom (aujourd'hui Supinfocom Rubika) pour 5 ans d'études en cinéma d'animation qui m'ont permis d'obtenir un diplôme de réalisateur numérique en 2015, grâce à Rose Bleue, notre film de fin d'études, réalisé avec 4 de mes camarades de promo.

 

 

Après Prague et Londres, je travaille aujourd'hui à Paris au sein du studio Cube Creative qui réalise des publicités et (surtout) des séries animées.

SOUS PRESSION (3'21")


de Samuel Arbouille, Alice joubin, Chloe Losch, Maxime Voidey, Victor Dufayard, François Belle, François Barbut 

 

 

Ecole : Bellecour Ecole 

 

 

Pitch : Un astronaute extraterrestre atterrit sur une planète afin de la conquérir. Mais il va se rendre compte qu’il n’est pas sur une planète ordinaire…

 

 

Technique utilisée : Animation 3D (CG)

En présence de Maxime Voidey. 22 ans. Diplômé de Bellecour Ecole en 2017. Animateur 3D chez Illumination Mac Guff. Réalisateur de dancing Madness (Global Gam Jam 2017) et de Maou ! (court-métrage réalisé au cours de Panam Anim). 

GARDEN PARTY (6'50")


de Théophile Dufresne, Lucas Navarro, Florian Babikian, Vincent Bayoux, Gabriel Grapperon et Victor Caire

 

Ecole : MOPA

 

Technique utilisée : Animation 3D

 

 

Pitch : Dans une villa abandonnée, des amphibiens explorent les environs, poussés par leurs instincts primaires

GROUNDED (4'11")


de  Lucas Durkheim

 

 

Ecole : GOBELINS l’école de l’image

 

Technique utilisée : Animation 3D

 

 

Pitch : Un jeune soldat sans expérience est envoyé à un poste de surveillance, au beau milieu d’un désert.

 

Plus d’informations sur le RECA :

www.reca-animation.com

 

Le RECA est soutenu par :